Le Journal de Léa Jaune | Frédérique Hespel

518taura4rL._SX328_BO1,204,203,200_

 

À tout juste quarante ans, Léa retrouve le plaisir de tenir un journal intime. Elle y raconte sa vie entourée de son super-héros de mari, de ses trois enfants – une ado amoureuse qui se déguise en soubrette, un préado intello qui fugue, et le petit dernier qui veut faire de la danse classique – et de ses deux meilleures amies: une connasse de cougar, et une mère parfaite qui va présenter quelques failles. Un beau jour, un comédien très connu, et très sexy, fait une entrée remarquée dans son cercle proche. Et le tourbillon commence : un bain entre amies, des soirées sous la table, le retour d’un premier amour, une carrière de pole dance avortée, une horde de jouvencelles, des toutes premières fois, des Cesar salads, des pics d’hormones, de narcolepsie, quelques larmes, des dialogues de sourds, une déclaration d’amour, des unes de Wouala, des paparazzi, des projections de Love Actually, une journée en immersion sur un tournage, la petite prune de Tonton Marcel, des chutes, des guest stars: Beyoncé, Billy Elliot, Pierre Richard, Dora, Alessendra Sublet, Madame Yolande, Amel Bent, et les Snorky…

 

Mon avis :

Je remercie L’auteure, Frédérique, de m’avoir offert son roman. Un super service presse qui m’a filé la banane. Euh non pardon le citron.

Au départ, quand j’ai commencé les premières pages, j’ai été un peu bousculée. Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. On commence par les confessions d’une nana, plutôt rigolote, mariée à un super héros, c’est pas moi qui le dit c’est Léa hein,  et qui se fait malmener par son ado de fille tout en gardant un œil sur ses deux autres marmots. Sa vie n’a rien d’exceptionnel non plus, ..on découvre sa petite vie banale : Les petits blablas d’une quadragénaire un peu zinzin ma foi.

Après un début qui m’a semblé risqué parce que j’ai failli m’ennuyer, au bout de quelques chapitres..et bien Léa, on devient vite sa copine. Après tout on sait tout d’elle, puisqu’elle nous raconte tout. Sa vie va être bousculée le jour où elle va rencontrer Régis, acteur connu qui va la propulsé dans un puits de quiproquos.  Avec la complicité de ses copines complètement déjantée, on va suivre ses aventures parfois cocasses, parfois dramatiquement catastrophiques et le tout sans se détacher d’un sourire idiot, parce qu’il faut le dire, Léa, elle va te faire rire.

 

Un roman rafraîchissant comme un verre de Pulco rempli de glaçons, drôle et touchant, bienvenu pour un été calienté. Embarque moi ce petit journal dans tes valises, tu passeras un bon petit moment de lecture.

 

Un joli 4 étoiles, j’en ai décroché une juste pour la petite longueur de départ,

★★★★

 

 

 

  Une réflexion sur “Le Journal de Léa Jaune | Frédérique Hespel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :